VOTRE
CREDIT





Faites appel à un courtier
pour bien négocier votre emprunt

Comment bien négocier son emprunt en faisant appel à un courtier ?

Tout d’abord, les conditions de financement sur les marchés restent exceptionnelles pour les établissements prêteurs. Depuis 10 ans les taux n’ont cessé de baisser pour atteindre leur plus bas historique en septembre 2016.





Pourquoi faire appel à un courtier ?

Pour faire marcher la concurrence entre les banques.

Contrairement aux idées reçues, interroger sa banque principale en premier lieu n’est pas le meilleur réflexe à avoir.
En effet, celle-ci ne vous fera pas forcément l’offre la plus intéressante dans la mesure où les banques sont aujourd’hui principalement intéressées par le fait d’acquérir de nouveaux clients et d’établir avec eux une relation durable leur permettant de placer leurs produits.

L’écart de taux moyen entre la proposition que vous ferait la banque en direct et celle que vous fera votre courtier varie d’environ 0.5% en faveur de la proposition du courtier.

Le courtier dispose de relations privilégiées avec ses banques partenaires ; parce qu’il leur apporte un volume d’affaires important, il est en mesure de proposer des taux avantageux pour ses clients.

Fort de sa formation continue en matière de réglementation et tant que professionnel du financement, il joue également un rôle de conseiller dans le montage de votre dossier. IL sait répondre à toutes vos interrogations en matière de droits et obligations liées au prêt, modalités de remboursement, assurance, etc. et est en capacité de vous proposer des montages sur-mesure adaptés à votre profil.





Le courtier en crédit

En résumé, les missions du courtier sont les suivantes :

Les avantages pour le client :





Conditions d’apport personnel, frais annexes, assurance emprunteur, coût de la garantie

Tout cela fait partie du « jeu des contreparties ». Il ne faut pas oublier que si la banque accepte de faire des efforts, le client doit lui aussi de son côté accepter de mettre en place certaines contreparties (domiciliation des revenus par exemple, transfert d’épargne, mise en place d’une assurance habitation, etc). Là encore, le courtier intervient puisque c’est à lui que revient le travail de négociation qui permettra In Fine d’obtenir une relation gagnant-gagnant.

Peut-on obtenir un financement sans apport personnel ?

Oui, et cela peut même s’avérer judicieux sur certains montages financiers, notamment lorsque l’on parle d’investissement locatif et d’économie d’impôts.

Profil atypique ?

Qu’à cela ne tienne.
Il est même possible d’obtenir un emprunt sans CDI.
Emprunter en CDD, Freelance, intermittent ou entrepreneur, c’est possible !
Généralement plus ouvert sur la question et plus disponible qu’un banquier, le courtier saura prendre le temps nécessaire au montage d’un dossier considéré comme complexe. Il vous aidera à réunir toutes les pièces justificatives nécessaires pour convaincre les banques de vous octroyer un prêt.
Chaque dossier est unique et chaque établissement de crédit a ses propres critères.
Il faut retenir le fait que la banque veut être certaine que son prêt soit remboursé.
Pour cela, il vous faut apporter la preuve de vos revenus réguliers et d’une bonne gestion de vos comptes. Rassurer la banque sur le fait d’être capable de payer et de faire face aux imprévus est un élément clé du dossier.

Est-il judicieux de faire racheter mon crédit ?

Depuis plusieurs années, nous assistons au jeu des vases communicants.
J’emprunte d’un côté, je fais racheter de l’autre.
Il devient généralement intéressant de faire racheter son prêt lorsque le taux proposé est supérieur de 1 point par rapport au taux du prêt en cours.
Il faut en effet tenir compte du fait qu’effectuer un nouveau prêt engendre des frais supplémentaires (nouvelle garantie, pénalités de remboursement anticipé, frais de dossier bancaires) qui alourdissent le montant du nouveau capital emprunté.
Mais il s’agit là encore de généralités.
Faites appel à l’expertise de votre courtier ; il saura vous aiguiller et qui sait peut-être obtenir à votre place une révision intéressante de votre taux dans votre banque actuelle.

Quel type de prêt dois-je choisir ?

Prêts amortissables, prêt relais, prêt IN Fine, PTZ, Eco-PTZ, prêt réglementés, prêts viagers, hypothécaires…) Il existe une liste exhaustive de types de prêts assortis de plusieurs subtilités (Échéances modulables, prêt à taux fixe, variable, etc)
Vous l’aurez compris, mieux vaut faire appel à un professionnel du financement pour vous aider à comprendre le vocabulaire employé et vous aiguiller vers le montage le plus adapté à votre profil.

Comment se rémunère un courtier ?

Tous les courtiers sont rémunérés de la même manière. Tous perçoivent de la part de la banque qui a mis en place le financement une commission plafonnée à 1% du montant emprunté plafonné à un certain seuil selon les établissements bancaires.
Par ailleurs, certains courtiers prennent en plus des honoraires à leurs clients alors que d’autres, de plus en plus nombreux sur le marché aujourd’hui, sont totalement gratuits pour le client.

Alors faites le bon choix ! Contactez-moi

 






Ce qu'en pensent
nos clients


Lorenzo P.



Excellente négociation avec la banque pour l'assurance emprunteur que j'avais sélectionné, Sandrine est très réactive, disponible, rien à redire !


Michelle M.



La simulation sur le site à été fidèle au contrat final proposé par Sandrine. Le service gestion du courtier as du grand lyon est réactif pour suivre l'avancement du dossier avec la banque. Une équipe disponible et très efficace.


Mehdi A.



Je suis très satisfait du travail de Sandrine ; elle a su répondre à mes questions et changer mon assurance de prêt. Je recommande votre site ! MERCI !








Nos partenaires
Assurance et crédit



Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image










Organismes spécialisés